Le cauchemar n’en finit pas de nous hanter…

Dans notre inconscient collectif, nous sommes hantés (nous marocains) par l’horreur d’une guerre civile ou « siba » (mot qui désigne aussi le chaos).
Cette blessure héritée de nos ancêtres nous poursuit tout le temps. Cette peur nous tenaillait aussi durant les émeutes des années 80 comme durant le printemps arabe qui effleura à peine notre pays, tant nous en étions paniqué. On réussira à avoir notre réforme constitutionnelle. Avancer doucement mais sûrement pourrait être notre credo. Mais cette crainte ne nous empêche pas d’observer nos voisins plus ou moins proches. Le mythe d’une communauté arabe (oumma) persiste toujours, nous confronte à nos propres démons et nous inquiète de toute contagion possible.
La guerre civile persiste en Syrie et en Iraq et menace dangereusement l’Egypte.
Pourtant ce qui m’effraie et m’exaspère ce n’est pas une guerre civile d’un pays indépendant et libre de régler ses querelles internes comme tant d’autres pays occidentaux par ailleurs. 
Non, ce qui m’effraie et m’exaspère c’est l’ingérence dont font preuve certains pays voisins… Car, en dehors de l’incompréhension voir l’ignorance de la communauté internationale des différentes guerres intestines qui traversent ces pays là depuis la nuit des temps, la volonté d’étendre l’influence de certains pays du Golf pour étendre leur idéologie et pouvoir est plus que je ne puis supporter.
Qu’en plus des citoyens « musulmans » se croyant dans leur bon « devoir » d’aller défendre « leurs frères » contre « d’autres frères » (???!!!) est le résultat le plus abouti de la bêtise humaine en matière de religion.
A croire que la rationalité et le bon sens n’ont plus lieu d’être dès qu’il s’agit de ces questions là. Mêlant conflit israélo-palestinien à une guerre civile jusqu’à la nécessité de ramener les citoyens musulmans « au droit chemin ».
(Je déteste cette expression. Droit chemin. Et si une personne préfère un chemin en zigzague avec des sorties impromptue de ce fameux chemin, notre vie est-elle toute tracée? Aucune place à la liberté de choisir SON chemin et surtout son point d’arrivée?)
Vivre en paix et libre auprès de ses compatriotes est une aspiration universelle mais qui demande énormément d’efforts des différentes parties et qui nécessite un examen de conscience.
Chaque peuple porte ses erreurs du passé, ses dépassements et ses gloires. S’ingérer en jouant les apprentis sorciers, l’Histoire en a déjà démontré les dangers.
Mais l’être humain a la mémoire courte et malheureusement on s’empressera de le lui rappeler.
Un jour la science nous permettra de greffer des cerveaux je me demande si avec cela on pourra diminuer la bêtise humaine et ses conséquences… (sic!)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :