Un grand merci à Monsieur B

Oui un grand merci à Monsieur Benkirane de me rappeler pourquoi je ne voterai jamais pour sa lanterne. 
Pour son conservatisme, bien que lyrique et savamment éloquent, qui tend à diaboliser le progrès et le modernisme avec des débats d’un autre temps.
Visiblement certains marocains ressentent une certaine nostalgie du temps (heureusement perdu) où ils avaient un pouvoir sur leurs épouses.
Comprenez moi bien, qu’il n’y ait pas de malentendu, je respecte le choix d’une femme de ne pas travailler, de se consacrer à sa famille, son charmant époux et éventuellement à une vie sportive et caritative pour s’occuper. Je le respecte quand cela émane de la personne concernée car c’est un choix de vie et que chacun est libre de faire ce qu’il veut (en tout cas dans mon esprit). Mais il est révoltant d’occulter que ce statut de « femme au foyer » génère (au Maroc) bien des situations difficiles: une dependance financière, un déséquilibre des pouvoirs entre homme et femme (tous les hommes ne sont pas galants…) qui peuvent mener à la violence, à la tromperie et non respect du rôle de la femme dans le concon familiale par ses enfants mêmes.
Bien loin de  ces images idylliques que vous nous servez M.Benkirane… 
Mes parents m’ont poussé à étudier pour être  la meilleure, pour être libre, pour maîtriser mon destin, pour avoir un rôle dans la société et ne surtout pas être l’objet et le pantin d’un homme.
M.Benkirane je vais vous choquer: je n’ai pas passé ma vie entière à attendre l’homme qui aura la gentillesse de travailler pour moi pendant que je tiendrai le foyer comme une parfaite fée du logis. Le but ultime de la vie d’une femme ne peut être cela car savez vous que c’est un être humain qui a des aspirations propres?
Ce débat n’a même pas lieu d’être au 21e siècle. Ne faites pas culpabiliser ces millions de femmes marocaines qui se lèvent  chaque jour (parce que la vie est aussi devenue trop chère pour une seule personne). Elles culpabilisent suffisamment comme cela tant elles voudraient faire plus. Mais reveillez vous! l’homme marocain aussi aspire à avoir à ses cotés une compagne, une partenaire forte et non un poids qu’il va mépriser à la longue pour sa vacuité. Ne faites pas de la femme le bouc émissaire tous les malheurs de la société marocaine bien au contraire. Protégez les femmes au foyer qui le choisissent par leur propre volonté si cela vous plait mais ne sacralisez pas ce statut comme s’il était le seul possible pour une femme.
Je ne suis pas une féministe aigrie ni une adepte de la théorie du genre, j’ai juste été élevée par une femme qui travaille et qui en est fière. Bien sur mener de front deux missions (professionnelle et personnelle) est difficile mais abandonner l’un ou l’autre est un aveu de faiblesse.
Sachez M.Benkirane que même si je suis une femme, que cela ne plaise à M.Poutine, je n’affectionne pas tout particulièrement la faiblesse (voir du tout).
En attendant, je préfère admirer toutes celles (voir ceux) divorcées, veuves (voir ou abandonnées tout court) qui élèvent leurs enfants seules et qui ne peuvent se permettre le luxe de se poser ces questions….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :