Etrange sensation

Voila une semaine passée après la torpeur ramadanesque.
Une torpeur bien inhabituelle pour cette année car elle est déracinée de son lieu naturelle de vie.
Passer ramadan en dehors d’un pays de culture musulmane titille la qualité de la volonté.
Heureusement, j’ai été épargnée de la chaleur estivale étouffante de Casablanca en plein Juillet.  Mais cela m’a laissé une bien étrange sensation. Comme si cela n’était pas « un vrai Ramadan ». Avec des journées de travail plus courtes, l’énervement général, l’abrutissement à coups de publicité débilisante et de séries creusant toujours plus les limites de la connerie, Ramadan perd de son charme. Surtout en dehors de l’orgie alimentaire (même si personnellement depuis longtemps je ne suis guère le régime classique à base de féculents, d’huile et de miel…) et de la sollicitude familiale, les journées en paraissent fades et sans saveur.
La douleur de l’éloignement est encore plus difficile à surmonter que d’habitude car rien n’est pareil. A part les dattes que j’ai tenu à récupérer du Maroc spécialement. Seul gage de la normalité de mes journées. 
Et de temps en temps dans mes oreilles raisonnaient:
Vestige des programmes de TV marocaine (quand elle avait encore un peu de valeur).
Perpétuer dans l’intime mes habitudes culturelles pour ne pas perdre son identité m’a semblé alors plus que nécessaire…
Mais peu importe le voilà déjà fini 🙂
So to next year! Si Dieu le veut!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :