Mes très chères élucubrations stylistiques…

C’est toujours pareil à chaque début de saison. Ce n’est pas beaucoup quatre fois par an. Sauf quand ça dure aussi longtemps.

J’avoue honteusement qu’avant même la fin du mois d’août, je bavais déjà sur les lookbooks automne-hivers de mes marques préférées.

Je n’ai jamais dit que j’étais saine d’esprit je le précise.

Et ça va dans tous les sens:

  1. des envies de look preppy (en mode lycéenne anglaise (haha))
  2. de look de woorking girl (encore plus haha…porter le tailleur jupe en talon à Paris est juste un enfer et un mensonge)
  3. de nana cool qui ne se prend pas la tête (Cf. Emmanuelle Alt haha X10)
  4. de fashionista accomplie (mais qui n’a aucune personnalité vu qu’elle ne fait que suivre la mode en croyant être en avance)
  5. d’une rentière qui n’a aucun plafond financier à ses désirs (hahahahaha puissance 10 000)
Bon Ok, c’est vrai que le plus souvent il s’agit de ça:
Source: Instagram

 Mais il est vrai aussi que j’essaie depuis quelques temps d’éviter ceci:

Source: Instagram
Je vous avais dit que je n’étais pas saine d’esprit! (En même temps payer mes impôts ne m’a pas aidé à me sentir mieux…)
Pour éviter ces achats impulsifs, j’ai pris le temps de bien ranger mes affaires d’été, il y a deux semaines déjà… oui parce que Paris ressemble déjà à ça:

Sommes nous d’accord qu’une baisse de température brusque peut générer des comportements idiots incohérents?
Mais revenons à mon processus de rangement. Devant mon fameux placard où chaque matin « je ne trouve rien à me mettre », je me suis avouée que finalement j’avais de belles pièces mais que oui j’avais besoin de certains articles pour compléter mais surtout pas :
  1. d’une cape car ce n’est pas du tout pratique quand il y a du vent (même si le site alléchant d’Asos en a de très jolies)
  2. de bottes montantes car cela me tasserait dangereusement
  3. d’un chapeau gris qui me rendrait mes cheveux encore plus raplapla
  4. d’un gros gilet tout doux car à Paris il pleut (très) souvent
  5. d’une jupe en cuir parce que j’ai décidé que finalement cela ne m’irait pas
  6. des robes de la marque Sézane car elles sont décidément trop courtes (rappelez vous de ma frontière idiote de la pudeur)
  7. … (la liste est longue)

Quelques photos très inspirantes du Lookbook de Sézane (Collection de Septembre)

Lookbook Capsule Septembre - Sézane.com:

Lookbook Capsule Septembre - Sézane.com:
Lookbook Automne Hiver  - Sézane.com:
Une autre image venant du Lookbook de Ba&sh :
Lookbook Ba&sh - Automne/hiver 2015-2016:
Ce qui me perturbe le plus, au delà de mes folies consuméristes, c’est de pouvoir dépasser mon dress code de ma vie professionnelle. Sauf qu’entre: mon (pas si ) nouveau statut de parisienne, ma culture encore fortement imprégnée de celle de Casablanca (look hyper féminin et habillé) et mes envies de rébellion (hahaha vraiment je suis tarée), j’ai parfois du mal à arbitrer.
Dans quelques jours je vais fêter la fin de ma deuxième année à Paris et je ne peux pas dire que cette ville ne m’influence pas. Bon il est vrai aussi que c’est aussi bientôt mon anniversaire. La perspective de mon vieillissement inéluctable me fait un peu (beaucoup) détraquer  du coup je fais tout pour éviter les achats impulsifs, je me répète. 
Il faut croire que l’équilibre ne tient qu’à un fil…ou à un cheveux blanc en plus!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :