Lhamdoulay Way of Life #2

 

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_333b.jpgPhoto by me
La première description du « Lhamdoulah Way of Life » (cf. article précédent) présentait tout d’abord la culture locale parisienne pour la comparer et la compléter avec celle marocaine avec quelques astuces pour ne pas se laisser gagner par la grisaille.

Personnellement je ne pense pas que ce mode de vie tel que décrit soit exclusif à une culture marocaine. Elle serait plutôt liée à une culture du bassin méditerranéen (voir même du continent Africain dans le sens plus large mais je le connais moins). 

Faut-il pour autant considérer que c’est au soleil que les gens sont les plus détendus? plus à l’écoute des autres? Un peu facile.

Je n’idéalise pas, loin de là, cette culture « Lhamdoulah Way of Life ». Elle est mise à mal à n’importe quelle grande ville (Paris, Londres, New York… voir même Casablanca à sa mesure).

Pourquoi?

Surenchère de perfection:

  1. Courir vers la performance individuelle (carrière parfaite, corps parfait, statut social parfait)  
  2. Être en compétition avec les autres sans prendre le temps de réfléchir à ce qui nous convient vraiment
  3. Croire que « la réussite » est totalement liée aux deux points précédents (performance et compétition)
 

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_3337.jpg

Manquer de recul:

Être à la limite du burn out ou en être déjà victime carrément se justifie-t-il à cause de mission de définition de processus ou d’audit ou d’un projet digital d’un client…?
D’où le lien avec le contentement de soi, de sa vie et de son sens réel. Avec le contentement de petits moments précieux de la vie quotidienne: un ciel bleu (haha), un métro à l’heure, une gentillesse ou un sourire, marcher et prendre le temps de respirer et de méditer.
 
Voir la vie en Rose!
Si la chanson est française et qu’elle parle d’amour, nous pouvons l’appliquer à ce mode de vie. 
Soyons optimiste ! Comme dirait maman (forte contributrice de ce blog vous remarquerez), tant que la santé va tout va! 
Et même alors, je vais faire preuve d’une grande trivialité et évidence du propos, dans un combat physique, la force mentale (la foi en son corps et l’optimisme) est d’autant plus nécessaire pour en sortir plus fort.
Photo de Pinterest / Marrakech
 
Cette quête de sens et d’équilibre n’est pas propre, comme je vous l’écrivais, à mes inspirations propres ou mes traditions familiales, quelques références pourrait compléter ces articles :

 

« Lhamdoulah Way of Life » n’est pas un brevet déposé. Il cristallise différents courants et prends des noms différents selon le pays où nous sommes.
Pour conclure, un seul point reste important: accepter et profiter de chaque moment n’occulte pas l’ambition. 
Une ambition propre et personnelle qui tend vers la quête d’une sérénité et d’un accomplissement personnel pouvant être un peu plus éloigné des sentiers battus (cela fera peut être l’objet d’un autre article!).

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :