My incredible skincare journey…

Une histoire de soins semée d’embuches, faite de suspens, d’échecs et de réussite…
 
Adolescente, je n’avais pas vraiment une peau à problème. Mais elle n’était pas lisse non plus.
Je n’ai donc pas eu à faire le point avec un dermatologue.
Peut-être aurais-je dû le faire… cela m’aurait économisé de l’argent, du temps, et de l’énergie.
 
J’ai tout testé et je teste encore.
Mais j’ai surtout mis du temps à comprendre ce qu’il me fallait.
 
Diagnostic 
 
Identifiants: 
  • Visage: Peau mixte (tendance à s’assécher en hiver sur les joues, tendance à briller quand il fait chaud, tendance à avoir des pores pas forcément bien resserrés…)
  • Corps: Peau sèche (tendance à s’assécher fortement en hiver ou après une exposition longue au soleil, tendance de talon-cactus haha 😆 )
Voilà. Cela m’a pris 15 ans pour arriver à ce constat,  après des tests divers et variés et des produits jetés (à peine commencés ou à mi-chemin PAS BIEN!).
 
En même temps, ce n’est pas comme si, à 10 ou 18 ans ma carte d’identité m’était remise : « ce sont vos identifiants, ci-joint le protocole pour prendre soin de votre peau, vous devez le respecter matin, midi et soir ».
 
Non la réalité est que c’est un long chemin fait de:
  1. Explorer: 
    1. « Peau normale? »
    2. « Pas besoin de crème hydratante? »
    3. « Dois-je utiliser le savon sur mon visage »
  2. Constater les résultats
    1. « Le savon décape… »
    2. « Ma peau est plus douce après une crème hydratante »
  3. Itérer si nécessaire (parfois l’exploration échoue à cause d’une marque particulière ou d’un composant qu’il faut changer)
  4. Extrapoler et conclure
    1. J’ai telle peau qui nécessite tel traitement à telle fréquence
J’ai de la chance car je n’ai pas d’allergie (pour le moment).
Mes expérimentations restent donc limitées en matière d’impact.
 
Discipline
Peu importe mes constats, tout ce que j’ai pu relever n’a été vérifié que quand j’ai fait preuve de discipline: utiliser les produits de soin à la fréquence nécessaire et observer les réactions de la peau (car au final votre peau vous communiquera qu’elle manque d’eau à sa manière!).
Ce qui alourdit un peu ma valise dès que je suis en voyage.
Mais dès que je ne respecte pas ma routine, j’ai l’impression que ma peau devient un champs de guerre.
 
Donc, ma routine quotidienne est devenue la suivante:
  1. Nettoyer chaque matin (de l’eau micellaire ou avec le gel nettoyant)
  2. Hydrater chaque matin (visage, lèvres, mains)
  3. Maquiller mais légèrement la peau (je choisis que des crèmes de soin teintées désormais (donc pas de fonds de teint) avec une poudre matifiante, je préfère garder l’aspect naturel de la peau et cela fait toujours des produits chimiques en moins !
  4. Démaquiller dès que possible avec de l’eau micellaire (même sans maquillage dans la journée/ soirée!)
  5. Nettoyer (TOUT!)
  6. Hydrater le visage (idéalement avec un sérum ou une crème de nuit un peu plus riche), les yeux (avec un soin spécifique), les mains et les pieds (s’il le faut masque avec chaussettes haha), le corps
Ne vous méprenez, je suis loin d’être parfaite ou encore d’être control-freak! Il m’arrive (souvent) de sauter une étape. Cependant, le démaquillage et le nettoyage restent les étapes que je zappe le moins car indispensables!
 
 
 
Cela s’accompagne avec une routine hebdomadaire (ou 2 fois par semaine):
  1. Gommer (gant de crin, savon noir, argile)
  2. Hydrater (masque ou huiles)
Apprentissage
Sur ce chemin laborieux (plusieurs années quand même!), mes tests ont été négatifs souvent.
J’ai dû couvrir les pores que je détestais par du maquillage croyant que c’était le seul moyen dont je disposais.
En réalité, il s’agissait bien d’actions de soin qui étaient nécessaires.
De plus, ce n’est pas forcément les marques les plus chères qui sont les plus efficaces.
Je n’ai pas trouvé mieux depuis deux ans.
 
Mais l’innovation cosmétique devient intéressante quand elle rejoint une culture de la perfection et du produit utile.
J’ai découvert un produit nettoyant fusionnant les bienfaits d’un démaquillant et d’un gel nettoyant à l’eau (hors yeux).
J’ai testé quelques échantillons et sur quelques la peau était plus douce et plus lumineuse. Il appartient à la gamme WASO de Shisheido.
 
Il se peut qu’il soit le remplaçant du Gel Avène :).
 
Evolution
Parler de soin de peau sans parler d’anti-âge me semble difficile.
Ces dernières années, mes principales actions anti-âge consistaient à protéger ma peau contre le soleil et à hydrater.
Un jour, une conseillère en pharmacie m’a proposé un produit de prévention. 
J’ai été choquée, prétendant avoir moins de trente ans. Elle a souri « mais ça commence à 25 ans! il faut prévenir ».
Je suis tout de même sortie avec mes produits « normaux », vexée.
J’ai réfléchi.
J’ai adapté ma crème de jour « premières rides » mais en vrai cela n’a rien changé.
A mon grand désespoir (j’ai le sens de la mesure!), j’ai remarqué des cernes de plus en plus marquées et mon teint gris en période de grand stress.
Pour le teint gris, ma recette c’est:
  1. Dormir
  2. Dormir
  3. Dormir
  4. Hydrater par acquis de conscience
  5. Dormir
  6. Boire de l’eau chaude avec du citron (sait-on jamais?)
Pour mes cernes:
  1. Compresses avec de l’eau de rose (vieille recette marocaine)
  2. Soin spécifique Estée Lauder (qui me sauve aussi pour effacer les effets de la fatigue ou du décalage horaire…)
 
Ainsi, il est difficile de se contenter des acquis. 
Il est nécessaire pourtant de descendre la courbe d’expérience sur ce qui convient vraiment (à chaque morceau de peau?!).
La peau suit (subit) notre rythme et équilibre de vie. 
L’âge, le stress, la pollution, la grossesse ou tout autre événement peuvent avoir des effets: modifier le type de peau, ce que la peau accepte ou pas,…
Ecouter et observer l’évolution de la peau est nécessaire pour maintenir une routine de peau efficace.
Mon avant dernière astuce consister à poser des questions aux conseillères (Sephora par exemple). 
Elles ont testé ou été formées à certains produits et peuvent mieux orienter.
Si vous n’êtes pas sûrs, demandez des échantillons pour tester.
 
Enfin, la première fois où j’ai vraiment appris la routine qu’il fallait suivre, était en institut.
J’avais pris un soin en institut de beauté. 
Mon visage a été incroyablement nettoyé, un peu rouge à la sortie. Mais c’était d’une efficacité redoutable.
J’y suis retournée et j’ai posé des questions.
Mon chemin d’apprentissage avait démarré alors.
 
Si vous n’avez pas de patience à faire des soins, masque, gommage et compagnie, vous pouvez aussi externaliser cette prestation: Une fois par mois (soin léger) ou une fois tous les deux mois (soin profond).
 
N’hésitez pas à commenter ici ou sur Facebook ou Instagram si vous avez des questions ou des conseils complémentaires.
Il n’y a rien de mieux que la sagesse collective!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :