My pregnancy essentials #1

Je suis en plein milieu du process le plus reconnu et suivi socialement pour une femme: une grossesse.
Et une première. Donc cela va avec son lot de questionnements, de choix / décisions, achats impulsifs ou réfléchis…

La première chose sur laquelle j’ai fait le point concerne la santé et le bien être :

Blog pregnancy.001.jpeg
  1. J’ai arrêté les vernis à ongles (alors que je faisais partie de celles qui en mettaient chaque semaine…). A moins d’investir dans Kure Bazaar ou Green Manucurist, j’ai décidé que réduire ces produits chimiques que sont les vernis ne serait pas la fin du monde.
  2. J’ai changé de shampoing classique pour un Cattier Paris (j’avais déjà un déodorant Vichy sans sel d’aluminium).
  3. J’ai réduit ma routine maquillage au minimum (voir passer cette étape 3/4j par semaine).
  4. Ne jamais sortir sans écran solaire SPF 50.
  5. J’ai besoin d’hydrater ma peau encore plus qu’avant.
  6. J’ai augmenté les fruits & légumes (Bio!) dans mon régime alimentaire. Sans être végétarienne ni une control-freak du Bio, j’essaie d’éviter le risque de perturbateurs endocriniens un maximum. Cette volonté a été mise à mal dès que j’étais à l’extérieur ou  durant mon premier trimestre (seuls les frites et les chips calmaient mes nausées non pas matinales mais nocturnes!).
  7. Je « m’oblige » à réaliser une activité sportive 2 à 3 fois par semaine (ce que je faisais déjà avant) en plus de marcher dès que possible. Mes difficultés à digérer facilement ont été gérées par le maintien d’une activité sportive (dans un rythme raisonnable et sans jump). Être enceinte n’est pas être malade ! Sauf contre-indication claire du médecin, il suffit de suivre les alertes du corps.
  8. Je porte des bas de contention dès que je suis en voyage (et surtout en avion).
  9. Je me suis documentée sur le bébé et ses besoins (référence du livre ci-dessus).
L’équilibre est assez difficile à trouver au quotidien.
La seule chose pour laquelle j’ai une discipline tout à fait variable concerne l’huile anti-vergeture (Disponible ici!).
Pour une raison aussi triviale que la paresse.
Personne n’est parfait! J’essaie quand même de l’appliquer 3 fois par semaine depuis que je suis passée au 2e trimestre (ce qui n’est clairement pas assez).
Mais enfin… ce n’est pas une question de vie ou de mort :)!

Vient la section frivole mais néanmoins nécessaire: un dressing de grossesse (pour ne pas trop se sentir comme une énooooorme baleine en activité).

La première partie de mon shopping a concerné quelques articles pour gérer et assurer le quotidien.
L’urgence a concerné surtout les soutien-gorge, avec deux bonnets supplémentaires, la décision n’était pas accessoire mais nécessaire.
J’ai préféré ne pas prendre de suite les soutiens gorge d’allaitement.
Je n’étais pas encore prête à passer le pas à deux/ trois mois de grossesse.
Cette première étape passée et mon ventre plat devenant de plus en plus un lointain souvenir… la nécessité s’est alors tournée vers un peu plus de confort.
J’ai constitué à ce moment le vestiaire suivant:
Blog pregnancy 2.001.jpeg
(Vous devinez facilement que je ne suis pas celle qui pose sur ces photos, tous les liens sont disponibles ci-dessus)
Pour le moment j’ai pu compléter avec quelques éléments « grossesse compatible » déjà disponibles (quelques exemples à l’image ci-dessous et que vous pouvez trouver ici):
  • Des Kimonos
  • 3 robes « normales » qui continuent ironiquement à passer (dont deux avec une taille de plus que celle que je prends d’habitude)
  • Des chemises que je porte ouvertes avec les robes et des blazers pour les occasions plus habillées
Blog Pregnancy 3.001.jpeg
Il me manque clairement:
  • Maillot (tout évitant de m’exposer pour le moment étant donné le risque des tâches de grossesse)
  • Possible besoin d’une veste d’automne (terme prévu pour fin novembre) mais j’attends de découvrir la météo d’Atlanta avant de me jeter sur un achat impulsif (les manteaux de Seraphine sont clairement un craquage à réfléchir à deux fois…)
  • Valise de maternité et tenues post maternité (que je détaillerai dans un autre article)
Je posterai la suite une fois que cela sera complété! 🙂

En synthèse:

Même si cela constitue un budget assez conséquent, adapter mon vestiaire à cette nouvelle étape me semble un prérequis pour se sentir confortable et plus sereine face aux risques des perturbateurs endocriniens ou de bien-être de manière générale (la pression de suivi de la balance n’est pas minime…hahaha!).
Consommer du Bio peut à lui seul représenter rapidement un budget conséquent. Mais il est possible de trouver des marchés fermiers plus courts et moins chers.
Les marques comme Envie de Fraise, La Redoute ou Asos proposent souvent des codes Promo intéressants pour se déculpabiliser. Seraphine Maternité est d’une gamme supérieure (propose aussi des soldes) et la qualité s’en ressent.
Les matières sont douces et confortables suffisamment pour être portées souvent sans que le vêtement ne soit déformé.

Mon mini retour d’expérience est d’investir sur quelques éléments importants (des fruits et légumes bio, quelques produits cosmétiques propres) ou pivots (un pantalon, une robe ou un short que sera porté suffisamment souvent pour valoir le coup de l’investissement !).

N’hésitez pas à me poser des questions ou à poster vos commentaires ;)!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :