Des lectures d’inspiration pour la rentrée

J’ai toujours recherché dans les livres des réponses à des questions posées, ou des réponses à des questions non encore posées voir mieux des questions auxquelles je m’étais jamais intéressée.

Même si j’ai toujours préféré le style du roman fiction ou quelques biographies (Max Gallo ou Stephan Zweig!), j’ai découvert le genre du développement personnel.

Il y a déjà quelques années, j’avais découvert grâce aux lectures obligatoires  d’Ecole de commerce le livre sur l’intelligence émotionnelle et cela m’avait ouvert à ce genre de livre.

IMG_8635

Mais la révélation fût de découvrir des rayons entiers consacrés à ce genre au sein des librairies américaines.

Ces rayons sont le résultat d’une culture : d’assumer que chaque personne peut (voir doit) se réaliser et que rien n’est de l’ordre de l’inné mais de l’acquis.  Ce qui m’avait le plus frappé était le titre des ouvrages particulièrement accrocheur!

Voici quelques exemples:

  • « You Are a Badass: How to Stop Doubting Your Greatness and Start Living an Awesome Life » de Jen Sincero (disponible ici)
  • « Smarter Faster Better: The Secrets of Being Productive in Life and Business » de Charles Duhigg (disponible ici)
  • « First, Break All The Rules: What the World’s Greatest Managers Do Differently » de Marcus Buckingham (disponible ici)
  • « Eat, pray, love » de Elizabeth Gilbert (disponible ici)

Pour résumer, qu’il s’agisse de gagner plus d’agent, d’être plus performant,  de trouver l’amour, de manger mieux, vivre heureux… peu importe! La proposition de valeur est d’accompagner le lecteur dans sa quête. Une culture particulièrement différente de ce que j’ai connue.

Au Maroc, le développement personnel était très peu abordé par les managers ou par la société. Tout est intériorisé. Soit il est possible de régler le « problème » par la pratique religieuse soit grâce à l’accompagnement (parler de ses problèmes autour d’un thé à la menthe…). Autrement le problème reste nié, caché, enterré.

En France, si ces livres percent petit à petit grâce aux traductions, aux bloggers Lifestyle ou aux Podcasteurs, la honte d’avoir à à les acheter en rayon (déjà beaucoup plus rares) ou à les lire dans le métro reste palpable. Je caricature à peine. La préférence culturelle est de se tourner vers un psychologue ou un psychiatre (pour un burn out ou une dépression…).

J’ai en tout cas décidé de sauter le pas il y a quelques années et de tester ce genre de lecture. Ma curiosité m’a alors poussé à rechercher un peu plus et à les lire en anglais, car le choix est de loin plus large qu’en français!

Mes découvertes les plus marquantes sont (désolée pour les personnes qui ont déjà eu droit à une distribution de livres #sorrynotsorry) :
  1. The Art of War for Women de Chin-Ning Chu (existe aussi en français ici):  de l’influence, de la stratégie, de la gestion des conflits, de la création de sens inspirées de Sun Tsu (oui oui il s’agit bien du maître de l’Art de la Guerre!) à la vie d’une femme (mais qui peut tout à fait s’appliquer aux hommes…) avec des exemples concrets. Ce livre est l’un de mes préférés tous titres confondus, je le considère comme faisant partie des game-changing books. Je m’y suis beaucoup reconnue / identifiée sur la logique et philosophie orientale de gestion des ressources et des conflits et j’ai pu mieux appréhendée certaines de mes faiblesses ou angles morts!
  2. How women rise de Sally Helgesen et Marshall Goldsmith: comment certaines habitudes ou forces peuvent constituer des boulets dans la carrière d’une femme (et pareil un homme peut aussi s’y retrouver!) comme le perfectionnisme, la résilience ou le besoin de reconnaissance sans avoir à s’auto-promouvoir et surtout comment y remédier!
  3. Making ideas happen de Scott Belsky : quel est le secret d’une réussite? l’exécution de l’idée! pour un chef de projet ce livre est tout simplement le graal. Loin des éléments de langage (que je trouve un peu Bullshit) du Lean Start up
  4. How to style your brand de Fiona Humberstone: dans l’ère du story-telling des marques, l’auteur propose une méthode pour trouver celle qui nous est propre avec sincérité et singularité

Ne vous méprenez pas ce ne sont pas ni des lectures féministes ni exclusivement professionnelles ou carriéristes. J’y ai retrouvé quelques ébauches de réponses sur ma façon de travailler, de gérer une équipe, de me mettre en avant, de gérer les relations familiales, de trouver ma place, d’identifier ma valeur ajoutée profonde loin des stéréotypes (sur moi-même) et quel pourrait être ce fameux job rêvé…

Désormais, je parcours ces livres avec un crayon et un carnet de notes à côté pour ne rien oublier. Avec la culture du zapping et des images / vidéos infinies, je veux marquer le temps et ma concentration avec chaque élément marquant de ce genre de lecture. Lire de manière consciente et concentrée ! Je mets en pratique quelques idées piochées d’ici et là. Sans crier Eurêka! j’ai eu aussi quelques déceptions mais cela reste marginal par rapport au bénéfice tiré. J’avoue que je peux facilement succomber à un titre racoleur ou à une couverture punchy, marque de fabrique des livres anglo-saxons et si différente en  des livres en français!

Ma prochaine liste de lecture a été piochée de quelques interviews d’entrepreneurs (Podcast Le Gratin ici) et des suggestions de goodreads.com (ce site suggère des titre à lire à partir de vos lectures favorites).

Je vous en ferai un retour plus approfondi une fois que j’aurais avancé dans la lecture!

Et vous quelles sont vos lectures du moment?

IMG_8217

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :