What to wear #3 : « Du vintage unique sans faire dépassé, est-ce possible? »

Bien avant Instagram, bien avant les e-shop, bien avant Zara et H&M (oui ce monde existait et j’y ai vécu tout en étant une trentenaire!), j’adorais fouiller dans le dressing de ma mère. Porter les blazers roulottés quand ils pointaient à peine leur nez dans les nouveaux portants, chercher les jupes plissées avec un tee-shirt quand les mini-jupes Britney Spears étaient au top, oser le mom-jean quand la seule option disponible était un jean skinny taille (micro)basse…autant d’obsessions qui me trottaient dans la tête durant les années 2000 (oui parce qu’avant mon style se limitait à des lunettes Harry Potter et un look (et un caractère) d’Hermione Granger). J’ai rêvé longtemps de faire les magasins vintage de Paris, mais je n’ai jamais réussi à trouver les bons spots ni le temps nécessaire (cela demande du temps pour trouver la perle rare).

Pourtant à l’ère de l’ultra-consommation mondialisée, de l’uniformité esthétique instagrammesque, du zapping fashion boulimique, des micro-tendances qui jalonnent des envies passagères… j’ai eu de plus en plus envie de coupes classiques, d’objets intemporels, de style fort et reconnaissable, au delà du cycle fast-fashion. Quelque chose de complètement contradictoire: intemporel mais reconnaissable,, tendance sans être fashion-victime (si vous avez vous aussi autant de délires existentiels, écoutez ce podcast hebdomadaire Chiffon le Podcast disponible ici).

Le vintage répond de plus en plus à ce désire d’unicité et de qualité (peut-on vraiment douter de cette qualité qui dure depuis plus de 20-30 ans, alors qu’un article acheté neuf aujourd’hui est troué au bout de 6 mois?). Il répond aussi à:

  • Une question que je me pose de plus en plus sur une forme d’économie de ressources (pourquoi produire autant de jeans ultra-consommateurs d’eau qui finiront invendus?)
  • Si la tendance revient à ce qui était à la mode il y a 10, 20 ou 30 ans, pourquoi faut-il produire de nouveaux objets ou aller juste retrouver ceux qui ont une histoire encore à raconter?
  • Ressembler à des catalogues fait-il le style?

Le marché de seconde main explose (demandez à Real Real ou à Vestiaire Collective 😏). La preuve que je ne suis pas la seule à avoir un besoin de retour aux sources (ou de thérapie…). Les prix varient entre 1) du vintage anonyme qualitatif (propre et pas en mode friperie) avec un positionnement de prix équivalent à de la fast-fashion et 2) du vintage de luxe (YSL, Armani, Prada…) estimé à des prix de marques premium (Maje, Sandro, Gerard Darel…).

Une icône TV d’un style aussi fort que reconnaissable tellement à l’air du temps actuel avec un compte de fan sur Instagram (plus de 260K abonnés un signe!) @whatfranwhore 

Voici en tout cas quelques planches pour vous aider à visualiser (mes délires du moment) ou comment le vintage peut être stylé et pas du tout ressembler à une photo couleur Sépia de nos parents !

Pour éviter la caricature, j’évite sciemment de retenir l’imprimé animalier (déjà traité dans les articles de tendances de la rentrée ici ! 😏) et qui inonde déjà (un peu trop) les comptes des IT Girls d’Instagram.

  • Du preppy tout sauf ennuyeux!

Vintage 1.001

  • Du baroque façon Gucci (comme quoi le vintage peut valoir un look sorti directement des défilés)

Vintage 2.001

  • Des carreaux

Vintage 3.001

  • Le duo blazer / Jeans

Vintage 4.001

  • La petite robe noire (parfaite et intemporelle!)

Vintage 6.001

Le seul point pour lequel j’ai encore du mal: les chaussures vintage (barrière psychologique? qui sait!).

Mes quelques sites préférés pour les inspirations ci-dessus même si  pas (encore) testé:

  • Imparfaite cette petite nouvelle du marché de la French Tech est particulièrement inspirante déjà comme ambition entrepreneuriale et dont le compte Pinterest est particulièrement visuel (pour information: des ventes sont organisées selon arrivage, les vêtements sont nettoyés et sélectionnés avant d’être mis sur la MarketPlace)
  • Farfetch
  • The RealReal (équivalent US de Vestiaire collective), il faut se créer un compte pour accéder aux ventes

Vintage 5.001

Le stylisme très parisien d’Imparfaite vaut le détour…

Alors convaincu(e)s?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :