Matcha Morning: Sometimes we do need a break!

J’espère que tu te portes bien quand tu lis cette newsletter, que ta famille où qu’elle soit se porte bien aussi.
Et si de cette folle vie « d’avant » (qui nous manque tant), nous avions besoin d’en faire une pause?

De mon (long) congé maternité, je tire une connaissance assez approfondie des moments de pause. 
C’est un sentiment très étrange.
Un sentiment que tout est permis d’imaginer tout en rongeant son frein de créer le produit de son imagination.

Et si dans ce monde fou, du monde d’avant, d’après, peu importe, nous avions besoin de pauses?C’est égoïste peut-être.
Je me suis mise en pause professionnelle et j’étais, je l’avoue, dans une position: confortable à première vue mais très inconfortable mentalement et socialement.
Car on confond souvent la valeur personnelle et le travail.
Encore il n’y a pas si longtemps (voir est ce encore le cas?), nous confondions ce qui était posté sur les réseaux « de ce qui est fait » comme étant la seule valeur sociale.
Je l’écris car il m’arrive aussi de me comparer, de me poser la question de ce que j’ai pu accomplir en deux ans.
Pourtant ces deux ans m’ont permis aussi de réfléchir (et d’accomplir des choses non professionnelles).

Beaucoup de femmes ressortent changées de leurs congés de maternité: avec de nouveaux désirs ou besoins de sens.
Alors ok les hormones sont passées par là (et ce n’est pas rien).
Mais je pense que c’est lié à cet effet de pause.
De se retrouver avec soi, de se poser tellement de questions (dures) qu’au final comme une quête initiatique, nous finissons par trouver le début d’une réponse.

Je dis début seulement, car il faudra la confronter à la réalité.
Cela a été l’objet de la discussion avec Valérie Tribes.
Elle a arrêté le podcast Chiffon pour des raisons de viabilité, elle a fait une pause sur Instagram pour overdose.
Et aujourd’hui, elle choisit de ne pas sauter de suite sur le prochain projet.
S’accorder ce temps de pause peut sembler effrayant.
Et pourtant, cela apporte aussi beaucoup de sérénité.
Valérie choisit d’en profiter pour approfondir sa pratique de Yoga et de prendre le temps d’observer.
(Tout l’échange est disponible ici 👈🏼)
Et pourquoi pas?

Ok cela fait très Elisabeth Gilbert dans Mange Prie Aime.
Mais comme la semaine dernière, je t’encourageais à prendre des initiatives pour toi.
Cette semaine, je t’encourage aussi à accepter de ne pas avoir envie, en sortant d’un gros projet, de repartir de suite.
Incohérent?
Pas tant que ça.
Cela reste dans la même stratégie d’écoute de nos envies, nos propres désirs, pas ceux des autres, ni de la société.
La vie est faite de sursaut, pas de linéarité, encore plus aujourd’hui!

Mais alors comment le faire?
Je ne vais pas cacher ici que ce vide peut être dur au quotidien. Qu’il est même déprimant, fragilisant et dur.
Il y a d’abord la question d’une passion à alimenter et la question du mental à renforcer.
Pour cela, j’ajouterai la nécessité d’avoir une communauté d’ami(e)s positives, qui font preuve de soutien, un tissu familial sain (oui le toxique ce n’est pas le moment).
Si besoin, la préparation à un retour, peut aussi se réaliser avec un accompagnement professionnel; un coach serait idéal.
🤔…
Et laisser la magie s’opérer 🤩!

  • Ce que je te propose de lire: La passe-miroir livre 1j’ai lu beaucoup de commentaires positifs sur cette saga prenante, cela permettrait une bonne dose de distraction non? un autre roman « une bonne épouse indienne » très prenant et très vrai sur le monde des mariages arrangés indiens 

A chaque jour suffit sa peine ».
Keep calm and stay safe 🙏🏼! 
✨  ✨  ✨  ✨  ✨  ✨

Si tu les as ratées, oubliées ou que tu les adores 😬, les archives de la Newsletter sont accessibles ici 👈🏼.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :